Forum RPG Galaxy

Le forum concerne les RPG de tous genres et toutes époques, les règles sont différentes de celles des RPG classiques.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chronique: 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeni

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Chronique: 6   Lun 3 Avr - 21:47

*Bon ! Il allait falloir s'armer de patience pour savoir ce qu'il se passe apparemment ! J'étais perdue mais en colère contre... Contre quoi d'ailleurs ? Je ne sais pas. Contre moi ? Contre les autres ? Je me sentais seule... Et l'obscurité ne faisait rien pour améliorer mon état ! Étais-je dans un film ? Était-ce une machination ? Étais-je devenue folle ?? Je commençais à me poser des questions insensées. J'avais soudain grand besoin de sortir de la ville. Je m'y sentais oppressée, enfermée ! Et mon sac ! Je voulais le reprendre ! Mes côtes n'étaient certes pas d'accord mais il me le fallait !

Pourquoi ? Aucune idée ! Je crois que j'avais besoin de quelque chose de familier auprès de moi pour me rassurer... Et mon amie ? L'hôpital était en centre-ville, j'étais donc loin de chez elle... Et de la sortie de la ville ! Je regarde l'heure. 6 heures. Je ne sais pas mais regarder l'heure et voir l'aiguille avancer calmement, sans accro, de façon continue... Ça me rassurait. Bon, bref, ça n'était pas ça qui allait m'aider à comprendre. Pourquoi cette femme m'avait-elle rejeté ?? Pourquoi avais-je vu différemment ? Mes yeux avaient-ils changé de couleur ?? Toutes ces questions... La pleine lune... C'était évident ! J'avais perdu la tête ! Ou m'étais fait mordre par un loup-garou, au choix. Je choisis la première solution !

Par expérience de films et de séries, je savais que les jeunes mordus, souvent les héros de l'histoire, ne savaient pas ce qu'ils étaient devenus... Mais dans mon cas c'était trop évident ! Oui trop, au sens littéral ! Avec une famille plus que méfiance, on m'avait appris à ne jamais croire les apparences... Et de toujours se méfier des situations trop évidentes ! Et étant moi - même pire que Saint-Thomas dans certains cas, je voulais toujours une preuve de ce qu'on essayait de me faire croire. Là par exemple, une vidéo d'une caméra de surveillance ayant filmé la scène de la morsure aurait pu me rassurer. Enfin non, je pourrais croire qu'elle a été trafiquée. Non, en fait il faudrait que je me transforme pour en être sûre et certaine !

Mais pour l'instant rien. Rien de rien. J'avais souvent des sortes de "périodes de paranoïa", souvent déclenchées par un rien. Et bien là, je crois que je viens d'entrer dans une nouvelle période. A chaque passant que je croiserai, je verrai mon assaillant... Il pouvait être partout ! Il pouvait être derrière n'importe quel visage !

Je me raisonne. Il devait avoir un chien, ce n'est pas possible de mordre quelqu'un comme ça. Meme si la morsure était trop grande et Dieu bien trop profonde pour un chien. Même pour un loup je suis sûre ! Mais je voyais mal un homme dans ma petite ville se transformer en loup-garou, me mordre juste une fois, m'emmener à Saint-Amand et m'y laisser. Ça n'avait aucun sens ! Mais je suis sûre d'une chose. C'est qu'il y avait une forme humanoïde lors de mon agression, avant que tout devienne flou. Il y avait donc bien quelqu'un derrière cette histoire ! Au moins quelqu'un si pas plus ! Oui, j'étais vraiment méfiante sur tout...

En parlant de méfiance... A travers les portes transparentes de l'hôpital, la femme de l'accueil me fixait toujours. J'étais dehors ! Dans la rue ! Pourquoi continuait-elle de me regarder ? Son regard me m'était mal à l'aise. Je repris la route, ne sachant où allaient me mener mes pas. J'étais perdue dans cette ville. Je m'accrochais à mes buts pour garder espoir. Rentrer chez moi et trouver mon amie. Ou l'inverse. Ça y est, je commence aussi à mélanger mes buts ! Rester calme, rester calme...

Je trouve enfin la rue de mon amie. Sa mère était infirmière en plus ! J'allais courir et me retiens, saisie par un doute. Est-ce que c'était aussi calculé ? Prévu ? Est-ce qu'il était à l'intérieur, à attendre ? Ça me paralyse mais je pense à mon amie. Si elle était en danger de ma faute ?? Je décide de prendre mon courage à deux mains et cours, relançant ainsi mes douleurs et viens sonner chez elle*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chronique: 6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma chronique #5 sur le vin dans le magazine le Denturo
» [Fan-fiction] Chronique des ombres
» Chronique Politique - Le Flamand Rose par LouisHubert
» Intermonde Daily : Chronique du néant.
» [BD] La Chronique des Immortels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG Galaxy :: Chroniques :: Chroniques Jeni-
Sauter vers: